Loi Renseignement : comment se protéger ?

11745565_10153428535724840_2813345605767014552_n

Maintenant que la loi sur le renseignement est passée (en force), que le conseil constitutionnel à validé la collecte par l’état des données, on peut s’attendre à voir prochainement arriver les fameuses “boites noires” chez les opérateurs… boites noires qui vont surveiller et mémoriser l’ensemble de nos faits et gestes sur internet… On en sait peu sur ces boites noires si ce n’est qu’elles couteront fort cher (au contribuable), et qu’il faut s’attendre au pire quand aux informations qu’elles vont collecter.

Cette loi coutera très probablement fort cher et ne servira à rien, les gens désireux de se cacher sur internet savent déjà comment faire (seuls quelques crétins avec encore moins de cervelle que les autres se font attraper bêtement), ou  utiliseront d’autres moyens de communication….

Il est donc temps de réagir, ou en tous cas de se préparer à réagir. Plusieurs choses simples sont possibles pour manifester votre désaccord :

La première est d’écrire à son député pour lui faire savoir que vous n’êtes pas d’accord pour que la France se transforme en Chine ou Corée du Nord.

Une autre consiste à faire passer le plus possible de votre traffic internet par tor, le réseau d’anonymisation bien connu. Le traffic tor peut – dans certains cas – être détecté mais pas être intercepté, en clair les boites noires “verront” que vous faites de l’internet via tor, mais ne sauront pas ce que vous faites. Au plus de personnes utiliseront ce moyen au plus la surveillance sera vaine. Il est facile d’avoir sur sa machine le tor browser qui est basiquement un navigateur basé sur Firefox, mais dont l’intégralité du traffic internet passe par tor et n’est pas interceptable par les autorités. call-151.fr ne recommande cependant pas de vous connecter à des sites “sensibles” (votre banque, et plus généralement tous les sites ou vous devez vous authentifier), car il existe un risque d’interception en bout de tunnel par un relais sortant tor malveillant (normalement le navigateur vous indiquera un certificat https invalide, mais ne tentez pas le diable tous les sites n’ayant pas forcément activé le https).

Tor Browser existe pour toutes les plateformes (mais on aime pas windows chez call-151.fr) et est traduit en beaucoup de langues dont le Français.

Certains sites comme par exemple Facebook ont ouvert une adresse en .onion (disponible exclusivement sur le réseau tor), n’hésitez pas à les utiliser lorsqu’elles sont officiellement disponibles.

Screen Shot 2015-07-26 at 18.17.15

L’adresse .onion de FaceBook (ne fonctionne que si vous regardez cet article via tor) : https://www.facebookcorewwwi.onion/

Si vous souhaitez faire des recherches, vous pouvez utiliser Disconnect, très pratique et qui n’espionnera pas vos recherches comme le fait google.

Avec le tor browser, votre adresse IP va régulièrement changer, pour les serveurs que vous consulterez vos connexions vont avoir pour origine des endroits totalement différents sur le globe. Le site ipchicken.com vous indique votre adresse IP courante

Une fois votre tor browser, même si vous ne l’utilisez pas, pensez à laisser une fenêtre ouvert sur une page web qui se rafraichit toute seule à intervalle régulier, c’est par exemple le cas de la page d’accueil du monde.fr ou www.liberation.fr qui se recharge toute seule toutes les 5 minutes….  à l’échelle d’un utilisateur c’est peu de chose, mais si nous sommes quelques centaines (voir plus) à faire cela il y à fort à parier que cela va fortement agacer (voir surcharger les boites noires)…

cazenuve

This entry was posted in opérateurs, sécurité and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

5 + twelve =