Orange et la neutralité du net…

Orange ressemble de plus en plus au mauvais élève de la classe de l’internet français neutre. Cogent, vient de porter plainte contre Orange qu’il accusait déjà d’abus de position dominante pour des histoires de restrictions de trafic vers les réseaux de cogent et de TATA (qui hébergent – en autres – MegaUpload, un site populaire d’échange de fichiers (piratés ou non, d’ailleurs)).

Depuis toujours, les opérateurs internet installent entre eux des interconnexions directes afin d’échanger leur traffic IP respectif (peering), les faisant évoluer en taille en fonction de l’évolution de leur propre demande vers tel ou tel opérateur.

Le problème est que le traffic entre les abonnés Orange et Cogent/TATA semble avoir explosé (merci Hadopi) puisque un nombre importants d’anciens utilisateurs de p2p (moins couteux pour Orange car le traffic reste en grande partie dans son réseau) ont switché sur du téléchargement direct. Et orange, n’a visiblement pas envie de rajouter quelques gigabits vers ses opérateurs dans ses peerings directs. Au contraire, elle essaye de contraindre les dits opérateurs à acheter de la capacité vers orange via sa propre filiale Open Transit…

C’est très moche de leur part, et cette plainte créé un précédent fâcheux dont il sera intéressant de suivre les développements.

Orange n’en est hélas pas à son coup d’essai dans la violation de la neutralité du net, par exemple ils n’hésitent pas a rendrent inopérantes certaines applications iPhone sur leur réseau 3g, alors même que ces dernières fonctionnent parfaitement en wifi. Et je ne parle pas que d’applications voip ou de video à la demande, mais plus précisément d’Installous.

Installous est une vilaine application que l’on peut installer sur un iPhone Jailbreaké et qui permet (c’est très mal) d’installer des applications de l’AppStore sans devoir les acheter (ou des applications gratuites de l’AppStore sans devoir posséder un compte iTunes). Or, lorsque Installous fonctionne en 3g, son fonctionnement devient erratique, il fait des erreurs, etc, etc.

On peut comprendre que cette application soit mal vue par Apple (qui n’a pourtant jamais pris position officiellement sur cela), mais…. de la à ce qu’Orange devienne le complice d’Apple en “sabotant” l’accès aux réseau lorsqu’on utilise Installous… (“Bloquez Installous sur vos réseaux sinon nous vous retirons la concession d’iPhones”)

Orange ayant racheté Deezer et Daily Motion, les pauvres abonnés de cet opérateur verront t’ils les performances vers les services concurrents (Spotify, YouTube) se “dégrader” au fil du temps… pour favoriser les services “maison” ?

Hélas, Orange n’est pas le seul opérateur à violer la neutralité du net, tous le font plus ou moins, et tout est bon pour économiser de la capacité sortante, les caches DNS en sont un exemple flagrant.

Personnellement, j’ai observé un changement radical de comportement dans la gestion des flux réseaux chez les gros opérateurs. J’en parlais encore récemment avec quelqu’un d’Interoute : les opérateurs jadis avaient une réelle approche de gestion des flux réseau, d’optimisation des peerings, etc. Aujourd’hui, lorsqu’un lien est saturé, il rajoutent un autre lien sans davantage réfléchir à l’optimisation des flux…

Cela rappelle un peu le milieu du développement d’applications, ou il y a quelques années, les logiciels étaient optimisés afin d’occuper le minimum de place et de tirer le mieux partie de la puissance CPU. De nos jours, la surenchère de la capacité de stockage et des Gigahertz disponibles fait que les logiciels sont toujours plus gros, et toujours de moins en moins optimisés. (“on s’en tape, on a plein d’espace disque, plein de RAM, et plein de gigahertzs”)

Est-ce la bonne solution ? Sans doute pas.

This entry was posted in inclassables and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

3 × five =